Le balisage d’un chantier est une étape de signalisation importante. Tout d'abord, il assure la protection et la sécurité des professionnels. Aussi, il permet aux usagers à proximité du chantier de se protéger et faire attention aux travaux. Il existe de nombreux outils de balisage. L'environnement de travail définira lesquels sont les plus appropriés. A chaque chantier son balisage !

Découvrez dans cet article, tout ce qui concerne le balisage d’un chantier, et comment le faire pour une zone de travail spécifique.

Pourquoi faire le balisage d’un chantier ?

Le balisage d’un chantier est une étape indispensable avant n'importe quels travaux effectués par des entreprises de construction. Et ce, que ce soit pour les grandes industries ou le BTP.

Par exemple, il est essentiel et indispensable de faire un balisage de chantier lorsqu’il s’agit de l’utilisation d’un matériel sophistiqué. Ce dernier permettra de définir la surface nécessaire pour utiliser ce matériel. Le but d'éviter les risques qui peuvent survenir lors de l’utilisation de ces machines et ces instruments spécifiques. Aussi, si la zone de travaux se trouve au milieu de la circulation, il est très important de signaler le passage des engins. Que ce soit pour la tranquillité des travailleurs, des automobilistes et des passants.

Il faut aussi accompagner ce balisage par une bonne maîtrise de la circulation dans les lieux. Le balisage d’un chantier est très important, car il permet à la fois, aux travailleurs et aux ouvriers de réaliser leurs interventions dans un espace bien sécurisé, et à tout autre individu qui passe par le chantier de se protéger des risques dus à ces travaux.

Il faut surtout placer une barrière de sécurité pour empêcher toute personne étrangère d'accéder au chantier. En général, à côté de cette barrière, il y a toujours une personne qui dirige les gens et leur donne des indications, surtout si cela est fait dans un lieu public.

Les produits utilisés pour le balisage d’un chantier

Pour signaler un chantier il existe des tas de produits et d’outils différents. Chacun a son usage et s’adapte à l’endroit et au type des travaux effectués. Pour une utilisation sur la voie publique, on trouve des panneaux de signalisation temporaires de couleurs jaune et rouge. Ces derniers sont certifiés NF. Ils sont divisés en 2 types :

  • Des panneaux efficaces jusqu’à 80 mètres de classe T1 ;
  • Des panneaux visibles depuis 250 mètres de classe T2.

Ils sont obligatoires. il faut choisir entre les différentes gammes de panneaux de signalisation, ce qui correspond et s’adapte aux travaux et au type de la route. Il faut savoir qu’il existe des routes à chaussées séparées et d’autres bidirectionnelles. L’implantation des panneaux de signalisation temporaires et la distance entre eux est différente en fonction d’où se situe le chantier sur autoroute. Le but est de garantir une meilleure visibilité de la zone des travaux, et de permettre aux usagers de faire attention aux dangers et aux risques. Le but est de faire ralentir les automobilistes tout en contrôlant la vitesse de circulation.

D’autres outils pour baliser correctement

En effet, il n’y a pas que les panneaux de signalisation temporaires pour faire le balisage d’un chantier, il existe plusieurs autres outils qui renforcent la sécurité des chantiers et les rendent inaccessibles au public. Parmi lesquels, il y a les rubans de signalisation, qui ont comme objectif de marquer les limites de la zone des travaux qui ne doit pas être franchie par n’importe quel passager. Ils sont faciles à mettre en place, très pratiques et solides, ils peuvent résister à n’importe quelle tension et on peut les utiliser à l’intérieur comme à l’extérieur. Il y en a ceux qui contiennent des messages et d’autres qui sont tout simplement avec des hachures rouges et blanches. Parmi les autres outils pour faire le balisage d’un chantier, on trouve :

  • Les balises d’alignement K5c, résistants au trafic intense ;
  • Séparateurs de voies K16, pour les travaux de longue durée ;
  • Les filets et grillages de balisage de zone de chantier ;
  • Les piquets de chantier K5b ;
  • La signalisation lumineuse du chantier.

Pour cette dernière, on y trouve de nombreux types : des feux de chantiers pour mettre en évidence la zone concernée, des lampes de chantier utilisées sur les barrières des travaux…

Plus d'article dans notre rubrique travaux