La technologie vise souvent à nous simplifier la vie. Dans une société de plus en plus connectée, il est logique que la domotique s’invite également dans votre jardin. Dans la lignée de la maison connectée (Smart Home), il y a le jardin connecté !

Effectivement, le jardin peut désormais « être connecté » grâce à une box domotique. Ceci est la solution idéale pour les profanes du jardinage qui souhaitent être aidés par un assistant jardinier. Aussi, pour ceux n’ont pas la main verte ou qui n’ont tout simplement pas assez de temps pour s’occuper de leur beau jardin, la domotique s’avère être une aide précieuse. 

En effet, la domotique permet d’automatiser l’entretien de votre jardin et toutes les tâches relatives au jardinage. De plus, avoir son jardin « connecté » permet de sécuriser les extérieurs de votre logement. 

Par conséquent, si vous souhaitez cultiver, arroser, récolter, et faire pousser vos plantes, fruits et légumes d’une façon moins contraignante et en toute sécurité, voici tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Lumière sur ce que veut dire « jardin connecté »

Un jardin est dit « connecté » lorsque la domotique y est intégrée. En d’autres termes, vous avez le contrôle de certains outils de jardinage (outillages motorisés), d’équipements de sécurité et des éclairages. Le but est de simplifier le quotidien, de mettre en place un entretien régulier des jardins et de sécuriser le logement. 

Par exemple, vous pouvez moduler l’éclairage extérieur selon les horaires ou les allées et venues. De plus, vous pouvez gérer l’entrée sur votre terrain (ou logement) avec un portail électrique ou/et un visiophone. Mieux encore, vous pouvez démarrer à distance votre arrosage automatique ou activer un robot qui tond votre gazon. 

Aussi, le jardin connecté est apprécié pour sa station météo. Cette dernière est directement reliée à votre box domotique. Elle donne des informations en temps réel, notamment sur la température, l’hygrométrie, le vent ou bien le taux d’UV. 

De cette manière, vous pouvez anticiper une chute brutale de température pour couvrir des plantations, ou mettre à l’abri les plantes sensibles. L’alerte est envoyée en temps réel par message sur votre Smartphone

Aussi, cette automatisation des tâches de jardinage peut s’adapter à un appartement, un potager d’intérieur (mini potager ou carré potager), sur les balcons ou terrasses (jardinières ou bacs), et pour les plantes d’intérieur (culture hydroponique ou culture hors sol).

Les éléments domotiques du jardin connecté les plus courants

Dans un jardin, il est désormais possible d’installer différents types de matériels ou d’objets connectés “high tech”. Les deux objectifs principaux sont de faciliter la réalisation de certaines tâches quotidiennes pour entretenir le jardin et de sécuriser ce dernier. 

Ci-dessous sont détaillés les principaux secteurs de la domotique applicables au jardin.

L’arrosage automatique

Il est l’élément connecté par excellence. Il permet de gérer à distance les besoins en eau des plantes, gazon, fruits ou légumes. Pour cela, l’arrosage automatique « connecté » intègre de nouvelles fonctionnalités qui lui permettent de connaître la température du sol ou le taux d’humidité. De ce fait, il peut doser précisément la quantité d’eau dont les plantes ou votre pelouse ont besoin pour pousser de façon optimale. Vous l’aurez compris, il coordonne lui-même le temps et le niveau d’arrosage requis. 

De plus, une multitude capteur peuvent être installés en pot (pot connecté) ou en terre. Cela permet de piloter le drainage ou l’utilisation d’engrais, par exemple.

A noter qu’un système de récupération d’eau de pluie peut être intégré au système d’arrosage automatique. Cela permet d’allier domotique, écologie et économie !

L’éclairage du jardin connecté

L’éclairage est primordial dans un jardin, que ce soit d’un point de vue pratique ou sécuritaire. Sa gestion peut être optimisée et maîtrisée grâce à la domotique de jardin. 

Il existe les capteurs de mouvement et les bornes automatiques. Ces équipements enclenchent en temps voulu l’allumage et l’extinction des sources lumineuses en fonction des passages. Tout d’abord, cela permet d’éviter toute chute due à une mauvaise visibilité. Aussi, le risque d’intrusion de personnes ou d’animaux sauvages sur votre terrain est réduit. 

De plus, ce système d’éclairage vous permet de limiter votre consommation d’énergie et de réaliser des économies d’énergie. 

Les tondeuses connectées

Passer des heures à tondre son gazon n’est pas une activité très intéressante et passionnante… Dorénavant, grâce à la domotique, une solution existe pour cette corvée ! En effet, la tondeuse à gazon connectée est un équipement de pointe que l’on peut désormais piloter à distance avec un Smartphone

Cette dernière est directement reliée à votre appareil mobile (bluetooth sans fil) et possède un système d’orientation GPS. Elle peut de manière autonome tondre votre gazon et se positionner sur son socle de chargement dès que la batterie est faible. Vous pouvez ainsi programmer certains paramètres tels que le type ou la hauteur de coupe pour la tonte de pelouse.

Les équipements de sécurité

Comme expliqué précédemment, la domotique permet de sécuriser une propriété grâce à un système d’alarme. Ceci est encore plus vrai pour une maison avec jardin. 

Par conséquent, les équipements de sécurité sont devenus un « incontournable » des jardins connectés. Aussi bien pour protéger le potager ou le gazon des nuisibles, que pour limiter le risque d’éventuelles tentatives d’effraction. 

À cet effet, il existe des détecteurs de mouvement qui détectent les nuisibles tentant de pénétrer dans votre jardin. Une sirène, un éclairage ou une activation de l’arrosage automatique pendant une durée limitée permettra de faire fuir les animaux indésirables. 

Et pour prévenir des vols et autre tentative d’intrusion, vous pouvez installer des caméras de surveillance, un visiophone, ou bien motoriser votre portail ou votre porte de garage.  

Faire des économies grâce au jardin connecté

Une des principales motivations à “connecter” votre jardin est aussi de faire des économies

Malgré le coût de la domotique, l’amortissement d’un tel investissement se fait naturellement grâce aux économies quotidiennes réalisées. 

En effet, l’arrosage de vos carottes, haricots, aromates, salades, semis, semences, plants, rosiers, fraises ou pelouses est géré automatiquement. Cela permet de réduire votre consommation d’eau et d'optimiser la croissance des plantes, fruits ou légumes.

De même, le jardin connecté vous permettra de faire des économies d'énergie et de réduire votre consommation en électricité et en eau. Ce qui, en soi, est un premier pas vers la permaculture et le respect de l’environnement. 

Enfin, vous faites bien évidemment des économies de temps grâce à toutes les tâches fastidieuses réalisées sans votre intervention. Ceci vous permet alors de profiter pleinement de votre jardin !

Retrouvez plus d’articles dans notre section domotique.