On dit que le WC japonais est une version moderne ou high-tech du WC classique. Mais au Japon et en Corée du Sud, il est présent dans la plupart des foyers. Il commence aussi à être apprécié en Europe et en Amérique du Nord. Sa popularité est surtout due à son côté pratique et écologique. Il permet également d’améliorer l’hygiène. Ces toilettes du futur conviennent également aux seniors et aux personnes à mobilité réduite. 

Les particularités d’un WC japonais

Au premier regard, le WC japonais ressemble à n’importe quel WC classique. Toutefois, les toilettes japonaises sont beaucoup plus modernes et dotées de nombreuses fonctionnalités : 

  • Douchette réglable (pour un auto-nettoyage des parties intimes)
  • Chauffe-eau (pour avoir de l’eau tiède et bénéficier d’un confort optimal)
  • Jet massant
  • Soufflerie (pour le séchage)

Par ailleurs, les lunettes d’un WC japonais sont aussi pré-chauffées et elles peuvent même se soulever automatiquement grâce à un détecteur de présence. Il convient d’ailleurs de savoir que toutes les options intégrées sont parfaitement réglables via une commande de programmation. Celle-ci est accessible sur le côté du dispositif. 

A lire aussi Qu’est-ce qu’un sanibroyeur ?

Les avantages des toilettes japonaises 

Les toilettes japonaises sont écologiques et économiques. En effet, il n’est plus nécessaire d’utiliser les papiers de toilette. On protège ainsi l’environnement et on réduit les dépenses. Il faut savoir qu’une personne peut dépenser en moyenne 10 à 15 kilos de papier toilette par an. 

En outre, le WC japonais favorise l’hygiène puisqu’il aide une personne à se laver plusieurs fois par jour. Et en utilisant du papier toilette, on n’essuie qu’en surface. Or, on arrive à nettoyer les pores de la peau en se lavant. Sans oublier qu’en utilisant ces papiers, la peau est confrontée à toutes sortes de produits chimiques.

Enfin, l’installation d’un WC japonais prend en considération le bien-être et le confort des personnes âgées et des individus handicapés. À vrai dire, comme le WC est automatique, un handicapé n’aura pas besoin de faire beaucoup d’efforts. Ce WC va améliorer considérablement son quotidien. 

Si vous souhaitez remplacer votre WC classique par un WC japonais, il n’est pas indispensable de réaliser une rénovation complète. Il faut tout simplement remplacer les abattants avec des abattants WC japonais et le tour est joué. 

WC japonais : coût et entretien 

Le prix d’un WC japonais peut varier en fonction du modèle choisi et des fonctionnalités incluses. Il faut préparer entre 500 euros et 800 euros pour l’achat d’un abattant. Pour une cuvette équipée d’un abattant, le prix peut aller jusqu’à 2500 euros. Pour installer le système complet, le budget nécessaire est entre 4 000 euros à 10 000 euros. 

Pour le nettoyage et l’entretien d’un WC japonais, vous pouvez utiliser les mêmes nettoyants qu’avec un WC classique. Mais si l’eau dans votre région est calcaire, mieux vaut utiliser un adoucisseur d’eau. Quand l’eau est trop calcaire, le lavage à travers la douchette du WC peut entraîner des problèmes cutanés. Sinon, il importe aussi de programmer un détartrage tous les 2 ou 3 ans.

Plus d'article dans notre section Travaux