Un bâtiment qui consomme beaucoup d’énergie va forcément engendrer une hausse des factures d’électricité et une augmentation du taux d’émission des gaz à effet de serre. La solution est tout simplement la rénovation énergétique. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir à ce sujet. 

Rénovation énergétique : Qu’est-ce que c’est ?  

La rénovation énergétique est une opération qui englobe tout type de travaux entrant dans le cadre de l’amélioration des performances énergétiques d’un bâtiment. C’est une solution à la fois économique, écologique et sanitaire

La rénovation énergétique est une solution économique en ce sens qu’elle réduit la consommation en énergie des ménages. Vous ne le savez peut-être pas, mais à en croire l’Ademe, le chauffage représente en moyenne, 60% des dépenses énergétiques. Ces différents travaux contribuent également à revaloriser les bâtiments rénovés.

Sur le plan écologique, la rénovation énergétique permet aussi de réduire l’empreinte carbone du bâtiment rénové. Il y a aura donc moins de CO2 qui sera rejeté. 

Par ailleurs, sur le plan sanitaire, elle améliore considérablement la qualité de l’air à l’intérieur du bâtiment. Les personnes qui y résident pourront ainsi bénéficier d’une meilleure qualité de vie. 

Rénovation énergétique : Quels sont les différents types de travaux ? 

Un projet de rénovation énergétique fait généralement référence à quatre types d’activité. On peut citer parmi ceux-ci : 

  • L’isolation
  • Le chauffage 
  • La régulation du chauffage 
  • La ventilation 

Pour savoir la catégorie de rénovation qui convient à votre bâtiment, il est nécessaire de faire au préalable un état des lieux. Cela permettra de connaitre les forces et les faiblesses du bâtiment sur le plan énergétique.

A lire également Comment isoler sa maison : les étapes

L’isolation

Les travaux de rénovation les plus économiquement rentables sont liés à l’isolation. Elle a pour avantage de limiter les pertes d’énergie en contribuant au renforcement de l’enveloppe thermique des bâtiments. Les différents travaux d’isolation peuvent prendre en compte plusieurs zones de votre logement.

Isolation des combles et des murs

Ce sont les travaux auxquels il convient d’accorder la priorité, surtout ceux liés à l’isolation des combles. En effet, l’isolation des combles est une opération qui participe considérablement au gain énergétique. Lorsque votre logement est mal isolé, plus de la moitié des pertes énergétiques se fait par la toiture. Ensuite viennent les travaux d’isolation des murs dont les parois contribuent également aux pertes calorifiques.

Pour y remédier, il faut une isolation des murs par l’intérieur, en posant des isolants contre la paroi des murs ou en soufflant un isolant entre le mur et une contre-cloison. L’autre solution réside dans l’isolation des murs par l’extérieur. Contrairement à la première option, celle-ci est plus couteuse, mais elle garantit plus d’efficacité. 

Isolation des fenêtres et ouvrants

Cette opération participe à une réduction de 10 à 15 % des pertes thermiques. Il est donc important de renouveler vos fenêtres ou portes-fenêtres pour éviter les infiltrations d’air.

Isolation du plancher

Les pertes d’énergie au niveau du sol sont comprises entre 7 et 10 %. Même si elles sont assez faibles, elles ne doivent pas être négligées. Vous pouvez y remédier en installant des panneaux isolants sur le plafond du garage ou de la cave.

En général, les travaux d’isolation menés à bien, avec professionnalisme et avec des matériaux adéquats, induisent une baisse considérable des consommations énergétiques d’un bâtiment. Cette baisse peut aller jusqu’à 60 %.

L’installation d’un équipement de chauffage 

Réduire les dépenses énergétiques passe également par le remplacement des anciens équipements de chauffage par des appareils plus performants. Il est généralement conseillé de privilégier certains systèmes de chauffage, car ils sont moins polluants et affichent un meilleur système de rendement.  On peut citer parmi ceux-ci :

  • La chaudière gaz à condensation
  • La pompe à chaleur
  • La chaudière ou le poêle à bois
  • Le chauffe-eau thermodynamique

A lire aussi Couvrir ses travaux de construction et de rénovation pendant 10 ans ?

La régulation du chauffage

Pour réduire votre facture de chauffage de 5 à 15% et mieux maitriser votre consommation d’énergie, il existe sur le marché quelques équipements de régulation de chauffage. On peut citer entre autres :

  • Le système de régulation par programmation d’intermittence
  • Les équipements de chauffage connectés
  • La sonde extérieure de température
  • Le robinet thermostatique

La ventilation

Au cours des différents travaux de rénovation énergétique, il faudra également songer aux travaux de ventilation. La principale raison est que dans un bâtiment bien isolé, le volume d’air qui entre est forcément réduit. Par ailleurs, lorsque l’air n’est pas régulièrement renouvelé, il sera vicié. En conséquence, ce dernier sera un peu humide et deviendra difficile à chauffer. 

Rénovation énergétique : Les aides et les subventions 

Les travaux de rénovation énergétique peuvent parfois nécessiter de gros investissements. C’est pourquoi les pouvoirs publics ont mis en place des aides et subventions pour accompagner les projets de rénovation énergétique. Cependant, les travaux doivent être réalisés par des professionnels agréés.

Plus d'articles dans notre section Travaux