Vous voulez effectuer votre premier achat immobilier, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Vous faites bien de prendre un peu de recul avant d’acquérir votre bien, car il s’agit d’un projet important. Pour réussir votre premier achat immobilier sans faire certaines erreurs et sans vous stresser, voici les bonnes questions à vous poser avant de vous lancer.

Est-il plus intéressant d’acheter un bien plutôt que de le louer ?

Quitter la location pour l’achat d’un bien immobilier est un pas important. La question qu’il faut se poser est de savoir si cela sera plus rentable. S’il est vrai que posséder son propre bien est intéressant, en louer un n’est pas toujours une perte d’argent. En fait, l’achat d’un bien n’est réellement rentable que si vous possédez ce bien pendant plusieurs années. Concrètement, un bien est considéré comme rentable à partir de la septième année. Donc, il n’est pas conseillé d’acheter un bien immobilier si vous comptez y rester moins de six ans. Cette durée peut varier.

Par conséquent, avant d’effectuer votre premier achat immobilier, il faut faire une comparaison entre les avantages d’un achat et ceux d’une location. Par exemple, la somme d'argent à payer chaque mois dans le cadre d’un crédit immobilier est généralement plus élevée que le montant à payer mensuellement pour les loyers. De plus, certains frais engendrés par la possession d’un bien peuvent parfois s’avérer plus élevés que les frais en location.

Ainsi, avant de vous lancer, il est important de bien réfléchir à ce que vous comptez faire du bien une fois que vous l’avez acheté. Cela déterminera la rentabilité de votre achat. 

Quels sont mes projets pour ce bien immobilier ?

La rentabilité de votre bien va dépendre des projets que vous avez pour ce bien. Est-ce pour le louer, le revendre ou simplement l’habiter ? S’il arrivait que vous deviez quitter votre logement plus tôt que prévu, vous sera-t-il possible de le mettre en location et d’en tirer des bénéfices ? Pourrez-vous transformer votre achat en investissement locatif ? Ou encore, pourrez-vous facilement revendre votre bien à un prix qui se rapproche de votre prix d’achat dans des délais relativement courts ? Accordez une importance à ce point.

Combien coûte un bien immobilier ?

Avant d’effectuer votre premier achat immobilier, assurez-vous que le prix rentre dans votre budget. Le budget entrant dans un achat immobilier ne se limite pas seulement au prix d’acquisition du bien. En plus du prix d’achat du bien, il y a des dépenses annexes que vous devez prévoir : honoraires d’agence, frais de dossier, frais de notaire, crédit immobilier, impôts locaux, etc.

Tous ces frais sont à prendre en compte. Le prix réel d’un bien peut également dépendre de :

  • ses particularités (vue sur mer, vue sur montagne, proximité des commerces, accessibilité, etc.) ;
  • son emplacement géographique ;
  • sa taille ;
  • son âge et de la qualité de la construction ;
  • ses équipements et autres particularités (balcon, terrasse, jardin, piscine, ascenseur, garage, parking, cuisine aménagée, etc.).

Pour connaître le prix d’un bien immobilier, vous pouvez demander une estimation immobilière par un professionnel.

Mon budget est-il suffisant pour acheter ce bien ?

Avant de vous lancer dans votre premier achat immobilier, il est important d’élaborer un projet financier précis. Cela vous permettra de savoir si vous pouvez réaliser ou non votre projet immobilier, notamment si vous aurez besoin d’autres ressources financières. Par ailleurs, votre budget d’acquisition doit pouvoir vous permettre d’acquérir le bien que vous souhaitiez, sans faire trop de concessions.

Disposez-vous d’un apport personnel pour ce premier achat immobilier ?

Avant de vous lancer dans votre premier achat immobilier, vous devez vous assurer de pouvoir vous appuyer sur vos finances à moyen et à long terme. En réalité, vous n’avez pas besoin d’avoir un apport personnel avant d’acheter un logement. Toutefois, cela est vivement conseillé. Peu de banques acceptent de vous prêter de quoi investir dans votre logement de rêve si vous ne pouvez pas puiser une partie de l’argent dans votre épargne.

Ainsi, il est généralement conseillé de financer au moins une partie du montant par soi-même. Cela peut être les frais de notaire qui représentent 7 à 8 % du prix du bien si c’est dans l’ancien et 2 à 3 % si c’est dans le neuf. Disposer d’un apport personnel vous permet donc de trouver facilement une banque pour financer votre projet. Cela vous permet également d’être plus tranquille une fois que vous allez commencer à verser des mensualités et de ne pas les faire durer dans le temps. Si vous n’avez pas d’économie personnelle, peut-être devez-vous attendre un peu avant d’acheter votre bien ?

Avez-vous droit à des aides à l’acquisition ?

Une fois que vous avez établi votre plan de financement, il peut être intéressant de vous renseigner pour voir si vous avez droit à des aides à l’acquisition. Il existe en fait de nombreuses aides, surtout si vous êtes primo-accédant, dont vous pouvez bénéficier. Ces aides peuvent être fiscales ou peuvent venir compléter votre prêt immobilier.

Il peut s’agir du prêt Action Logement ou du prêt à taux zéro (PTZ) qui est attribué à ceux qui effectuent leur premier achat immobilier. Dans ce cas, il faut respecter un certain plafond de ressources et acheter un bien qui répond à certains critères. Pensez à vous renseigner sur ces aides lorsque vous établissez votre plan de financement.

A lire également Tout savoir sur le préavis de location

Quel montant pouvez-vous emprunter pour un premier achat immobilier ?

Si vous effectuez votre premier achat immobilier, vous aurez peut-être besoin de prendre un crédit immobilier. Pour cela, il est important de savoir combien vous pouvez emprunter à la banque. Notez qu’il est généralement admis que le taux d'endettement maximum auquel un emprunteur peut prétendre est de 33 %. Le reste à vivre est pris en compte pour calculer ce taux.

Le reste à vivre représente la somme qu'il vous reste en poche une fois que vous versez votre mensualité de crédit immobilier. Notez que des revenus élevés vous permettent de dépasser ce taux fixé à 33 %. Une fois que vous avez une idée de la somme qu’il est possible d’emprunter et pendant combien d’années vous aurez à le rembourser, vérifiez si vous êtes capable de vous engager dans un tel projet.

Le moment est-il propice pour acquérir ce bien ?

Le premier critère de décision va découler d’une analyse sérieuse du marché immobilier. Le plus avantageux est d’acheter le bien au plus bas de sa valeur. Cela demande une observation de l’évolution du prix du bien sur les 12 derniers mois avant de se lancer. 

Quel type de bien immobilier acheter ?

Le type de bien immobilier à privilégier pour un premier achat dépend essentiellement de vos moyens financiers, de vos objectifs ou de vos besoins. En effet, si le bien est un appartement ou une maison, le coût en sera impacté. De plus, vous pouvez opter pour l’achat d’un bien neuf ou ancien.

Chaque type de bien cache des avantages et des inconvénients. C’est à vous de faire votre choix en fonction de vos objectifs et de vos possibilités. Un bien neuf a l’avantage de bénéficier de défiscalisation plus avantageux, mais revient plus cher à l’achat. Par contre, un bien ancien, en plus de coûter moins cher, a généralement l’avantage d’être bien situé géographiquement. Toutefois, ce dernier nécessite souvent des travaux pour le rendre plus viable.

A lire également Achat immobilier – Comment devenir propriétaire de A à Z

Y'a-t-il des travaux à entreprendre après mon premier achat immobilier ?

Tout dépend du type de bien que vous acquérez. Vous n’aurez pas à entreprendre de travaux si vous achetez un bien neuf ou déjà rénové. Cependant, si vous prenez un bien ancien, vous aurez peut-être des travaux à effectuer. Cela peut impacter considérablement le coût d’un bien immobilier. Plus il y a de travaux à faire, plus le bien coûtera moins cher. Cela peut devenir un avantage si vous avez un répertoire de bons artisans pour vous exécuter les travaux. Les travaux sont aussi l’opportunité d’apporter sa touche personnelle à son bien, le configurer selon ses goûts.

Dois-je solliciter les services d’une agence immobilière ?

Les services d’une agence immobilière peuvent s’avérer utiles pour acheter son bien. Ils permettent de gagner du temps et de dénicher de belles opportunités. Il faut souvent comparer les avis de deux ou trois agences sur le même bien pour se fixer et éviter certains pièges. Le seul aspect qui semble être un inconvénient est le coût des prestations de ces agences.

En effet, il est souvent obligatoire de passer par un agent immobilier pour avoir des informations sur un bien identifié suite à une annonce. Ce n’est pas évident de trouver le même bien auprès d’un autre annonceur pour comparer soit même.

Combien de temps me prendra mon premier achat immobilier ?

Le temps nécessaire pour effectuer son premier achat immobilier dépend du temps que met le débutant à effectuer les étapes essentielles à l’acquisition de ce bien. Il s’agit :

  • du temps de recherche du bien ;
  • du temps pour effectuer les visites ;
  • du temps de réflexion de l’acheteur ;
  • du temps nécessaire pour fixer le type de financement ;
  • du temps requis pour les formalités du notaire.

Si vous voulez devenir propriétaire, vous devrez vous armer de patience. Il faut 4 à 7 mois pour acheter un bien ancien. Pour un bien neuf, il va de 2 mois à plusieurs années selon le niveau d’achèvement des travaux. Plusieurs imprévus peuvent réduire ou rallonger ces délais notamment le temps de recherche, d’obtention du prêt et des travaux à réaliser.

Plus d'articles dans notre rubrique Immobilier