Comment bien comparer les offres de prêt ?

Vous êtes à la recherche d’un financement pour votre projet immobilier ? Pour trouver le meilleur prêt, vous allez devoir comparer les différentes offres de prêt qui vous seront adressées. Comment alors bien comparer ces offres ? Quels outils utiliser ? Quels critères considérer en priorité ? On vous donne toutes les clés pour bien comparer vos offres de prêt immobilier.

Utiliser un comparateur de crédit

Un comparateur de crédit immobilier est le premier outil à utiliser lorsqu’on cherche à choisir la bonne offre de prêt. Plus qu’un simple simulateur de crédit, un comparateur vous permettra à la fois de simuler votre financement et de prendre connaissance des offres proposées par les banques pour votre projet.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser le simulateur de prêt Pretto, qui vous aidera non seulement à comparer les taux d’intérêt disponibles, mais aussi les conditions de prêt ou les frais de dossier de votre futur crédit. Il vous suffit alors de renseigner diverses informations sur votre profil (situation professionnelle, situation maritale, revenus) et votre projet (prix du bien, montant de l’apport, durée souhaitée du crédit) pour obtenir une simulation de prêt complète, avec un taux et des mensualités précis. Vous pourrez ensuite faire varier différentes données jusqu’à trouver le scénario idéal pour vous. Ensuite, vous vous verrez proposer plusieurs offres de prêt chez différents établissements bancaires susceptibles de vous financer !

Faire appel à un courtier immobilier

En tant qu’expert du crédit, un courtier immobilier est le professionnel le plus indiqué pour vous aider à comparer et choisir une offre de prêt. Son rôle ne consiste pas seulement à négocier les taux ! En tant qu’expert du crédit, il connaît parfaitement le marché et les spécificités de chaque établissement bancaire. Il sait quels sont les profils privilégiés par certaines banques, comme les banques susceptibles d’accepter de moins bons profils. Il sait enfin à qui s’adresser pour négocier la meilleure offre de prêt pour son client, directement auprès du service en charge des demandes de prêt.

Lorsque vous faites appel à un courtier immobilier, celui-ci vous accompagne pendant toute votre recherche de financement. Il étudie avec vous votre projet immobilier, afin de savoir quels sont précisément vos besoins et vos attentes pour votre crédit. Il saura ainsi vous indiquer quelles sont les conditions de prêt idéales pour votre projet ! En effet, rien ne sert de choisir une offre avec des conditions dont vous n’avez pas besoin : cela vous coûtera forcément plus cher qu’un prêt avec moins d’options, sans forcément vous être utile.

Vous préférez comparer vous-même les offres de prêt qui vous sont adressées ? Voici comment procéder.

Comparer vous-même vos offres de prêt

Évaluer le coût total du crédit

Si on a généralement tendance à se concentrer sur le taux de crédit, c’est bien le coût total du crédit qui doit attirer votre attention. Au-delà des intérêts, d’autres frais doivent être pris en compte pour évaluer réellement le coût total d’un crédit :

Le coût des intérêts : la somme totale des intérêts versés pendant toute la durée de votre emprunt

Le coût de l’assurance : il s’agit du deuxième poste de dépense de votre crédit, qui s’ajoute au coût des intérêts

Les frais du crédit (garantie, frais de dossier) : ils ne sont pas compris dans le crédit et doivent être réglés au moment de la signature chez le notaire

C’est en évaluant l’ensemble de ces coûts que vous pourrez vraiment comparer deux offres de crédit ! Il est tout à fait possible que le crédit avec le taux d’intérêt le plus bas soit finalement moins avantageux une fois tous ces frais pris en compte.

Le TAEG, le meilleur indicateur pour comparer les offres de prêt

Un indicateur permet de résumer à lui seul l’ensemble des frais liés à votre prêt : le Taux Annuel Effectif Global, ou TAEG. Défini par le Code la Consommation, c’est un indicateur normalisé, il doit obligatoirement apparaître sur l’offre de prêt adressée par la banque. Il vous permet ainsi de comparer deux offres de prêt en un clin d’œil.

Bien étudier les conditions de prêt

Le TAEG permet de comparer le coût de deux crédits sur l’ensemble de leur durée. Il ne prend pas en compte certains scénarios comme un remboursement anticipé, susceptible d’engendrer des Indemnités de Remboursement Anticipées (IRA). 

Si vous pensez revendre votre bien avant d’avoir remboursé votre crédit, vous devez donc comparer un autre indicateur : le coût du crédit au bout de l’année n. Il vous permet de connaître non pas le coût du crédit sur toute la durée de remboursement, mais seulement après “n” années. Et en tenant compte des IRA ! Encore une fois, dans ce scénario, ce n’est pas forcément le crédit avec le taux d’intérêt le plus bas qui vous coûtera le moins cher.

Comparer les frais de tenue de compte

N’oubliez pas enfin que le fait de souscrire à un crédit immobilier chez une banque signifie souvent de domicilier ses comptes dans ce même établissement. Pensez donc à bien comparer les frais de tenue de compte de votre futur compte courant pour être sûr de faire le bon choix !