Jusqu’à un passé récent, le monde de l’industrie a connu trois grandes révolutions. Il s’agit de l’exploitation du charbon, de l’utilisation du pétrole et enfin de l’avènement de l’électronique et de la télécommunication. Mais en 2012, l’association des constructeurs allemands de machines et équipements de production a fait survenir la quatrième révolution en abordant le concept de l’industrie 4.0. En quoi consiste cette révolution ? Éléments de réponse dans cet article.

Le concept de l’industrie 4.0

L’industrie 4.0 est un concept qui propose une nouvelle forme de production industrielle. Elle préconise l’utilisation des avancées technologiques pour connecter les collaborateurs, les machines et les produits. Pourquoi ? C’est dans le but de supprimer le travail manuel et d’accroître la productivité des travailleurs.

Avec cette révolution, les machines et les équipements de fabrication peuvent être contrôlés à distance à chaque étape du processus de production. Ainsi, il est possible aux fabricants de garder un œil sur la production et d’améliorer la qualité des services proposés.

L’industrie 4.0 est axée sur les progrès informatiques et l’exploitation du big data pour connaitre les attentes du client. Il est aussi question de remplacer certains employés par des robots collaboratifs. Un robot collaboratif est en effet un robot qui évolue dans le même espace qu’un humain et qui est dirigé par celui-ci.

La transformation digitale de l’industrie

L’industrie 4.0 est régie par plusieurs principes. Premièrement, il y a l’internet des objets. Selon ce concept, les appareils, les machines et les personnes doivent être interconnectés pour communiquer en temps réel.

Ensuite, il y a la transparence des informations afin de permettre aux opérateurs de collecter d’immenses quantités de données. Cette disposition est prise pour faciliter l’innovation et l’amélioration des services.

L’industrie 4.0 repose enfin sur le recours à de nouveaux systèmes de fabrication. Citons entre autres le robot collaboratif ou la presse plieuse hydraulique, la fabrication auditive et l’assistance technique.

L’apport de l’industrie 4.0 aux entreprises

La nouvelle méthode de production présente des avantages pour les industries. L’utilisation des robots pour effectuer les tâches lourdes et répétitives soulage les ouvriers d’une part et garantit d’autre part la qualité des pièces complexes fabriquées sur mesure. Elle permet également de faire des économies en réduisant le nombre d’ouvriers dans une industrie.

En ce qui concerne les entreprises, avec l’industrie 4.0, elles peuvent piloter leur système de production à distance et obtenir une meilleure qualité des produits, tout en s’adaptant aux demandes du marché et des clients. Enfin, elles peuvent mettre au point de nouveaux produits très rapidement.

Pour ce qui est du consommateur, il a la possibilité d’obtenir facilement l’ensemble des informations relatives à un produit. Il peut ainsi tout connaitre sur le processus de fabrication du produit, de sa création à sa mise sur le marché.

Par ailleurs, les consommateurs peuvent recourir au « smart product » ou à la « domotique », c’est-à-dire qu’ils peuvent communiquer à la machine les caractéristiques du produit qu’ils recherchent. Grâce à ce procédé, il est possible d’obtenir des articles personnalisés répondant aux besoins de chacun.

Des inquiétudes par rapport à la nouvelle industrie

Depuis son émergence, l’industrie 4.0 a fait couler beaucoup d’encres et de salives. Les travailleurs craignent de se retrouver au chômage puisque les machines semblent être plus intelligentes et prendront d’ici peu leur place.

En outre, cette forme d’industrie produit beaucoup de données sensibles. La protection des données et le risque de piratage figurent également parmi les préoccupations les plus importantes pour les acteurs du milieu.

En somme, l’industrie 4.0 est une révolution qui entraîne de profondes modifications dans les habitudes. Néanmoins, elle présente de multiples avantages, car elle permet aux consommateurs, aux entreprises et aux fabricants de gagner du temps et d’obtenir des produits de meilleure qualité.