Les beaux jours sont là, et vous voulez profiter de votre jardin et de votre terrasse durant les chaudes soirées. Mais il vous faut un éclairage pour ne pas dîner à la lueur de la lune. Voici quelques conseils techniques et esthétiques pour vous aider lors de votre achat de lampadaire extérieur. 

Qu’est-ce qu’un lampadaire extérieur ?

Ce lampadaire sur pied permet un éclairage en hauteur. Il doit être puissant pour assurer l’éclairage du jardin et il peut être doté d’une ou de plusieurs ampoules. Il est utilisé pour illuminer les chemins d’accès, les allées, la terrasse ou les coins sombres de votre jardin. 

Il est décliné sous de multiples styles, mais il devra s’accorder à la décoration de votre jardin et à vos goûts. Ainsi, le choix se fera selon l’effet recherché et entre un modèle rustique ou design. Vous devrez également tenir compte de son emplacement dans le jardin. 

L’indice de protection d’une lampe extérieure contre les solides et liquides devrait être d’au moins IP 46. Tenez également compte de l’intensité de l’ampoule, selon que vous souhaitez créer une lumière d’ambiance ou un éclairage intense sur les allées et les coins obscurs. D’autres options sont également à votre disposition comme le détecteur de mouvement ou le variateur d’intensité de lumière. 

A lire aussi Astuces pour transformer ses WC en espace déco

Le choix du type de lampadaire extérieur et les matériaux

Le lampadaire extérieur peut être doté d’un ou plusieurs pieds et de nombreuses branches pouvant être orientées. Il peut être fixe ou non , mais l’essentiel est qu’il se fonde dans le décor. 

Vous avez le choix entre de multiples matériaux de fabrication. Cependant, ils doivent tous présenter une forte résistance aux aléas climatiques et aux UV. En effet, une lampe fixe pourrait se décolorer rapidement, car elle reste en permanence dans le jardin. 

  • La résine tressée et le bois sont à la mode. Leur aspect déco et leur durabilité sont très appréciés. 
  • L’inox et la fonte d’aluminium sont plébiscités grâce à leur résistance à l’humidité sans risque de rouille. 
  • Le plastique réduit considérablement le prix du lampadaire extérieur, mais ce matériau est peu résistant. 

Lampe extérieure solaire ou électrique ?

Si les lampes sont éloignées des prises électriques, il est recommandé d’opter pour un modèle solaire pour ne pas voir des fils trainés dans tout le jardin. Ce qui serait inesthétique, voire dangereux. Comme elle ne nécessite aucun raccordement, vous pourrez la déplacer à votre aise. Le seul inconvénient est que vous pourrez être limité dans la durée d’éclairage. Celle-ci sera en fonction de la quantité d’énergie solaire accumulée dans la journée et de son autonomie. 

Par contre, un lampadaire extérieur électrique fonctionne à tout moment, mais il dépend d’une prise électrique et de la longueur du câble qui les relient. Vous devrez bien choisir son emplacement en fonction de ces impératifs. 

Le choix du type d’ampoule

Vous pourrez choisir entre ces différentes ampoules : 

  • La LED (aucune odeur, faible consommation d’électricité, longue durée de vie). 
  • La fluocompacte (lumière douce, plus grande énergétique, durée de vie de 10 000 à 20 000 heures).
  • L’halogène (lumière intense, plus grande consommation d’énergie, durée de vie plus faible).

Plus d'articles dans notre section Décoration